Mercredi 23 AoûT 2017
Vous êtes ici : Accueil» Histoire & patrimoine» Patrimoine
Patrimoine
Chateau de Sury Le Comtal
Le château de sury
Par décret du 12 avril 1948, le grand salon, le salon d'été, la salle à manger, la bibliothèque, la chambre de Médicis et la chambre de Diane sont classés Monument Historique (JO 04-06-1949 p. 5479). Le deuxième grand salon, au rez-de-chaussée, entre le salon et la bibliothèque complète cette liste par arrêté du 8 avril 1963 (JO 11-03-1964 p. 2318).Le château n’est attesté qu’en 1 173 et le comte Guigue II de Forez en fait son lieu de résidence. C’est ainsi que Suri devient Suri-le-Comtal. Ce sera la résidence de cette famille jusqu'à la mort d’Anne de Forez, dame de Mercoeur, Comtesse de Forez, dauphine d’Auvergne et dernière héritière de cette lignée, en 1 417.En 1 577, François de Barjac, seigneur de Pierre Gourde et chef de la Réforme, ravage le château et l’église, détruisant tous les titres.
Eglise Sury Le Comtal
L'église Saint-André

L'église est inscrite à l'inventaire des Monuments Historique par arrêté du 29 décembre 1949 (JO 06-02-1999 p. MH 380).

En 1 609, Henri IV donne le château à Gabrielle d’Allonville, Dame de Saint-Cyr et de Quincampoix contre l’hôtel du Cheval-Blanc, à Fontainebleau.

Cette même année, Jacques de la Veuhe rachète le château et en fait une résidence de luxe. Sous le règne de Louis XIII, les terres suryquoises sont érigées en Marquisat. Ainsi de grandes familles se succèdent au château : Elles s’appellent de la Veuhe, d’Escoubleau de Sourdis, de la Rochefoucauld-Rochebaron, de la Fraisse de Senas et Jordan de Sury.

Les restaurations du château ont donné lieu à plusieurs découvertes intéressantes : Lorsque la famille de Sourdis fait des réparations, on raconte qu’elle découvre un trésor de 600 000 francs caché dans les murs. Plus tard, lors de la rénovation d’une des grande salle, au premier étage, Monsieur Jordan de Sury met à jour une fresque apparemment très bien conservée, datant d’avant 1 313. Cette fresque représente des écussons des armes des Comtes du Forez.

La chapelle Saint-Etienne
La chapelle Saint-Etienne -La chapelle et le cimetière sont mentionnés dès 1225

Pendant la Révolution, Sury-le-Comtal prend le nom de Sury-la-Chaux. A cette époque le calcaire est brûlé dans des fours à chaux.

Le 29 novembre 1 791, Jean de la Fraisse vend le château et ses terres à Antoine Henri Jordan, échevin de Lyon.

Le 11 octobre 1 792 est le jour de la naissance d’Antoine Blanc. Il est le fils de Laurent Blanc, Maître-charpentier de Sury et Jeanne Pinand. Antoine Blanc deviendra le premier archevêque de la Nouvelle-Orléans, Louisiane, Etats-Unis.

Vers 1 818, Sury compte environ 1 900 habitants, dont 1 200 intra muros. La ville se développe autour de son important marché à grain, qui attire les gens de la campagne environnante. Le commerce de la chaux est également un attrait majeur. En effet, en 1 836 il y a 80 fours à chaux dans la plaine, créant ainsi de nombreux emplois.

Le 27 janvier 1 937, un incendie ravage une partie du château, qui est aujourd’hui classé monument historique.

Liens utiles (externes)